Une cale sèche a été désignée comme un lieu historique national de génie civil par la Société canadienne de génie civil

30 mai 2014  (Halifax, N-É) : Aujourd’hui, la Société canadienne de génie civil (SCGC) a officiellement désigné la cale sèche du chantier naval de Halifax comme un lieu historique national de génie civil. Appartenant désormais à Irving Shipbuilding, cette importante cale sèche a été construite autour des années 1880 pour permettre la construction et la réparation navales. Elle a été opérationnelle pendant les deux guerres mondiales et continue aujourd’hui encore de servir l’industrie. En ligne avec le programme de désignation de la SCGC, la cale sèche de 173 mètres de long et de 24 mètres de large est un remarquable ouvrage d’ingénierie : à 125 ans d’âge, elle fonctionne encore essentiellement selon ses spécifications initiales. Au moment de sa construction, il s’agissait de la cale sèche la plus importante du littoral et pouvait accueillir les plus grands navires mondiaux.   

La cale sèche demeure à ce jour un élément opérationnel essentiel pour Irving Shipbuilding. Le NCSM St. John’s, une des frégates de la classe Halifax de la Marine canadienne, y est actuellement à quai. Initialement construits par Irving aux chantiers navals de Saint John, sept de ces navires sont actuellement soumis à un programme de radoub. Les travaux peuvent s’étendre sur 12 à 18 mois par navire. Le programme a commencé en 2011 et se poursuivra jusqu’en 2017.  

C’est à juste titre que cette cale sèche a été reconnue pour son importance dans l’histoire du génie civil. Elle a survécu à l’explosion de Halifax, à plusieurs guerres mondiales et à l’inéluctable progrès accompli par l’industrie, tel que le passage du bois à l’acier pour la construction des navires ou l’augmentation exponentielle de leur  taille et de leur poids. Elle a permis la réparation de plusieurs milliers de navires au cours de la 2de guerre mondiale et elle constitue actuellement le site de réparation de la flotte de combat de notre Marine dans le chantier naval même qui construira la nouvelle flotte de combat de la Marine début 2015.   

« Notre cale sèche facilite les activités de réparation et de construction de navires des hommes et femmes du chantier naval de Halifax depuis maintenant 125 ans, » a déclaré Kevin McCoy, Président d’Irving Shipbuilding. « Nous sommes honorés d’avoir été choisis par la Société canadienne de génie civil pour cette désignation significative.  Nos investissements dans des travaux de modernisation, de maintenance et d’amélioration de la cale sèche soulignent clairement l’importance que représente cette structure pour nos activités courantes qui devraient, selon nous, se poursuivre sur le long terme. »

Jun0214_Heritage_Shipyard
Peter Williams (à gauche), Vice-président des opérations commerciales et industrielles chez Irving Shipbuilding, reçoit la plaque présentée par Reg Andres, Ingénieur, Président de la Société canadienne de génie civil, désignant officiellement la cale sèche du chantier naval de Halifax comme un lieu historique national de génie civil.