Clean Nova Scotia installe des récifs artificiels dans le port de Halifax

Dartmouth, N.S. - Clean Nova Scotia étend ses efforts de restauration au-delà des habitats d'eau douce dans les environnements côtiers marins avec son programme Atlantic Reef Ball. Le programme crée un habitat pour la faune et flore marine en eaux côtières peu profondes en plaçant des structures de ciment connues sous le nom de sphères récifales sur le plancher océanique. La division de la Construction navale de Irving en partenariat avec Clean Nova Scotia, appuie la construction et le déploiement de 100 sphères récifales dans le port de Halifax. Le premier récif artificiel sera installé le mardi 29 octobre, après le communiqué de 11 h a.m. près de Black Rock Beach, à Point Pleasant Park

« Nous voyons ce programme innovateur comme une bonne occasion d'avoir un effet positif sur l'environnement naturel de la Nouvelle-Écosse, en collaboration avec des partenaires de la communauté », indique Chris Morrissey, directeur général de Clean Nova Scotia. « Actuellement, nous sommes la seule organisation au Canada atlantique capable de produire les sphères récifales certifiées, et nous sommes enthousiastes à l'idée d'offrir cette forme de restauration d'eau salée. » 

Clean Nova Scotia est actuellement capable de produire deux modèles des sphères récifales, « Pallet » et « Layer Cake », dans le but d'augmenter la diversité des habitats. Ils sont aussi les premiers à installer une sphère récifale de type « Layer Cake » dans les eaux canadiennes.

« La division de la Construction navale de Irving est sur le point d'investir 300 millions de dollars dans de nouvelles installations, systèmes et procédés afin de se préparer à construire la nouvelle flotte de combat de la Marine royale canadienne », déclare Kevin McCoy, président de la division de la Construction navale de Irving. « Pour faire cela, nous avons dû rapatrier une partie du port pour une installation de niveau de terre sur laquelle assembler les bateaux. Nos racines au port de Halifax datent de plusieurs siècles et nous sentons que nous avons une véritable responsabilité vis-à-vis notre maison. Appuyer ce projet de restauration de Clean Nova Scotia représentait la manière idéale d'assurer la pérennité des habitats du poisson sains et croissants. Nous encourageons d'autres organismes à faire de même. »

« Une composante clé du régime de protection des pêches consiste à compenser pour les impacts de la dégradation des habitats où de tels impacts ne peuvent pas être évités ou atténués », indique David Millar, directeur régional de gestion d'écosystèmes pour les Maritimes du ministère des Pêches et des Océans du Canada. « Dans certains cas, des sphères récifales comme celles utilisées dans le port de Halifax peuvent représenter un outil efficace à la disposition des promoteurs de projet afin de les aider à répondre aux exigences de la Loi sur les pêches. »

L'installation du premier ensemble de sphères récifales du programme est prévue pour 11:30 a.m. le 29 octobre le long de la côte du parc Pleasant Point et celui-ci sera visible du rivage. Le stationnement est disponible dans la partie inférieure du parc Pleasant Point, à l'extrémité de Point Pleasant Drive. Il sera possible de faire des entrevues et de prendre des photos avec les représentants de Clean Nova Scotia et de la division de la Construction navale de Irving.
Pour plus d'information au sujet de Clean Nova Scotia, vous pouvez visiter leur [site Web]

-30-

Contacts médiats :

Leann Grosvold
Communications, Clean Nova Scotia
Bureau : (902) 420-8803
Cellulaire : (902) 579-3088
lgrosvold@clean.ns.ca

Deborah Page
conseillère principale aux communications internes, division de la Construction navale de Irving
Bureau : (902) 484-4552
Cellulaire : (902) 499-7975
page.deborah@halifaxshipyard.com