Notre approche et engagement envers l’amélioration de la gestion forestière durable dans les exploitations forestières de JDI

21 mars 2014 : J.D. Irving, Limited s’est engagé depuis plusieurs décennies envers la gestion forestière durable. Au fil du temps, ces efforts se sont intensifiés pour inclure l’étude et la conservation d’un éventail plus large de plantes, animaux et communautés de forêts entières à différentes échelles – de peuplements forestiers individuels à des paysages forestiers de dimensions plus importantes. La complexité est énorme, puisqu’il s’agit de maintenir des écosystèmes forestiers sains et divers et des emplois pour les Néo-Brunswickois.

Notre engagement nécessite souvent que nous fassions des recherches pour acquérir une compréhension élémentaire des forêts et de la façon dont nos activités affectent les plantes et les animaux des paysages forestiers, et cela sur de nombreuses années. L’approche de la société en matière de Recherche et développement (R. et D.) repose sur des collaborations avec de nombreux groupes, notamment le gouvernement fédéral et provincial, les universités et l’industrie pour répondre à des questions importantes en matière de science forestière. La société a mis en place un comité consultatif de recherche forestière volontaire (FRAC) en 1998 en invitant un certain nombre de scientifiques reconnus dans divers champs de la science forestière à se joindre à ce groupe. L’objectif du FRAC est d’aider la société à évaluer et améliorer nos pratiques de gestion forestière concernant la biodiversité sur notre territoire privé – en axant particulièrement nos efforts sur les régions où une gestion intensive a été pratiquée. Ces engagements envers la recherche ont impliqué des investissements conséquents dans nos efforts de recherche depuis 1998. Les résultats de ces recherches sont publiés dans des revues respectées. Des douzaines d‘étudiants diplômés guidés par divers professeurs d’université se sont impliqués dans ces recherches. JDI et un certain nombre de partenaires de recherche ont réalisé des efforts substantiels pour transmettre des informations scientifiques sur la gestion forestière durable à des publics divers et variés, allant de nos propres employés au grand public. Selon nous, ces efforts sont cruciaux pour aider à mieux comprendre les nombreux problèmes qui se posent aux gestionnaires des forêts.

Pour créer de la valeur en gestion forestière durable, les résultats des recherches doivent être convertis en meilleures pratiques. Cette tâche est complexe dû au grand nombre de résultats devant être intégrés. Certaines plantes et certains animaux ont des réactions différentes – tantôt positives, tantôt négatives - aux mesures prises pour gérer les forêts. C’est pourquoi le paysage forestier doit être composé à tout moment de forêts de types et âges différents. Les informations historiques de JDI sur les forêts et ses informations géographiques informatisées détaillées sont cruciales pour comprendre les changements forestiers, notamment au niveau des habitats de diverses plantes et divers animaux sur le long terme. Les premières activités de recherche entreprises par le FRAC comprenaient l’analyse de l’évolution de la forêt dans notre district de Black Brook, au nord du Nouveau-Brunswick, depuis 1946 ainsi que la prévision de son développement dans les années à venir. JDI emploie aussi des spécialistes, dont un biologiste des pêches  et de la faune et un naturaliste, qui travaillent avec notre personnel forestier professionnel pour aider à mettre en œuvre des changements déterminés sur la base des résultats de nos recherches. Voici quelques exemples spécifiques montrant la façon dont la recherche et le développement ont modelé et modifié nos opérations forestières :

• Le programme volontaire de protection des régions uniques de JDI identifie plus de 1150 sites sur le terrain, pour un total de 68 177 hectares au Nouveau-Brunswick, qui sont gérés pour des valeurs de conservation très spécifiques.
• Des politiques et des pratiques liées au maintien de forêts âgées et très âgées pour toutes nos tenures libres ont été mises en œuvre.
• Les meilleures pratiques de gestion ont été modifiées afin de conserver les arbres des habitats âgés et habitats fauniques dans nos opérations.
• Des exigences en matière de biodiversité, notamment l’exigence de ne pas couper certaines étendues, sont appliquées à nos clairières mesurant plus de 10 hectares.
• Des outils prédictifs spéciaux pour les plantes rares sont employés pour former le personnel exploitant et protéger les endroits où des plantes rares sont susceptibles de se trouver avant les récoltes.
• Des modèles informatiques sont employés dans le cadre de notre planification forestière afin d’effectuer une évaluation des impacts potentiels, comme les infestations de tordeuse des bourgeons de l'épinette ou les incendies de forêt futurs.
• Nous effectuons un suivi de notre empreinte carbone dans le cadre de notre planification de gestion forestière de long terme.
• Au Nouveau-Brunswick, 44 000 hectares de terres privées de JDI sont gérés afin d’aménager des aires d’hivernage pour les chevreuils.
• Une surveillance, sur de nombreuses années, du saumon atlantique et de la truite anadrome et des études de l’habitat du poisson ont été conduites pour aider à garder les populations de poissons en bonne santé.

Ces exemples sont autant de composantes scientifiques importantes de la gestion forestière durable dont notre société est fière. Les engagements que nous prenons vont au-delà d’un unique intérêt pour notre bilan. Plusieurs documents de recherche sont disponibles sur le site Web de JDI, notamment un aperçu de nos recherches et de la façon dont elles sont mises en œuvre intitulée   Legacy of the Sustainable Forest Management Network – Outcomes of Research Collaborations Among J.D. Irving, Limited, University of New Brunswick and Université de Moncton. Vos commentaires sont les bienvenus.

Greg Adams, RPFNB
Gestionnaire, Recherche et développement

John Gilbert
Gestionnaire, Poisons et faune, Woodlands

Kelly Honeyman
Naturaliste, Woodlands

Appuyez-ici pour un sommaire de nos partenaires en recherches et développements, projets et étudiants. (anglais)