J.D. Irving, Limited célèbre la Journée de la terre avec des initiatives respectueuses de l'environnement.

J.D. Irving, Limited (JDI) marque chaque année la Journée de la terre en célébrant l'engagement sans cesse renouvelé de ses employés à réduire l'empreinte écologique de l'entreprise.

Au sein de plusieurs de ses départements, JDI a fait des efforts considérables dans la réduction des émissions de gaz à effet de serre à travers des investissements conjoints dans l'efficacité énergétique et des programmes de substitution du fuel oil.

Au cours des cinq dernières années, l'entreprise a réduit sa consommation de carburant de 156 millions de litres et les émissions des gaz à effet de serre de 346 000 tonnes annuellement- c'est l'équivalent de 66 500 voitures mises hors circulation.

Quelques exemples des efforts fournis par JDI en 2012 pour la réduction de son empreinte dans l'air, la terre et l'eau :

Département des transports
En 2012 le Département des transports a considérablement réduit la consommation du carburant en développant sans cesse des pratiques de fonctionnement efficientes et par l'utilisation des technologies économiques en carburant.

• Programmes de suivi de la consommation du carburant et primes de rendement aux opérateurs
• Petites unités de « rail-route »  pour l'enlèvement des wagons porte-rails lors des opérations  faites dans la cour au lieu de l'utilisation des locomotives
• Arrêt des  moteurs des navires de ravitaillement en haute mer lorsque tous les moteurs ne sont pas mis à contribution
• Roues à haute performance et plinthe à faible résistance au vent sur les remorques pour transport sur route.

Les réductions réalisées au cours de l'année se chiffraient à 5,8 millions de litres de carburants et 15 600 tonnes de gaz à effet de serre.

Depuis 2008, le Département des transports a réduit la consommation annuelle de carburant de l'ordre de 13,4 litres, éliminant 36 000 tonnes de gaz à effet de serre.

Département des scieries
À la fin de l'année 2012, 90 pour cent de la cendre de bois générée par les chaudières à biomasse a été retirée des décharges pour des usages bénéfiques tels que les engrais agricoles.

Une nouvelle usine de récolte et de traitement de tourbe à Juniper, NB utilise les débris ligneux issus des scieries de Deersdale et de Baker Brook pour les couches arables et les produits de paillis. Les premiers sacs des produits de consommation ont été expédiés dans les marchés dans le Canada atlantique ce printemps.

Depuis 2007, nos opérations sur les produits forestiers ont récupéré environ 80 000 tonnes de sous-produits résiduels (essentiellement la sciure, les écorces et la cendre de bois) par an des décharges vers des sites de fabrication du compost et des applications de bio-régénération des terrains agricoles (Agricultural Land Spreading Applications). Ceci représente environ 70 pour cent de la quantité totale des déchets générés de nos opérations.

Nos scieries ont apporté la plus grande contribution à cet effort, récupérer un maximum d'environ 90 pour cent de déchets pour des usages bénéfiques. En 2012 nos opérations conjointes ont abouti à 80 pour cent de récupération de déchets.

Division des pâtes et papiers
En 2012, le broyeur de Irving Pulp & Paper à Saint John a installé de nouveaux équipements pour ses systèmes d'épuration de l'air, ce qui a conduit à des réductions considérables des émissions de poussières fines. En plus, davantage de biocarburant a été utilisé à la place des combustibles fossiles, réduisant ainsi les émissions des gaz à effet de serre. Les réductions dans les émissions d'air se présentaient ainsi qu'il suit :

Gaz à effet de serre : 11 % de réduction
Poussière : 60 % de réduction

En 2011, l'usine à broyeur à papier de Irving à Saint John a arrêté d'utiliser le fuel lourd pour le gaz naturel, ce qui a conduit aux réductions d'émissions d'air suivantes :

Gaz à effet de serre : 18 % de réduction
SO2 : 93 % de réduction
NOx : 16 % de réduction
Poussière : 21 % de réduction

Département de Cavendish Farms
Cavendish Farms a lancé la station de compression de gaz naturel (CNG). Le gaz naturel est transporté par camion du pipeline du Nouveau-Brunswick jusqu'à la station et distribué aux usines de Cavendish Farms en New Annan, PEI. Le projet remplace le pétrole lourd par du gaz naturel lampant plus propre, ce qui conduit aux réductions ci-après :

Gaz à effet de serre : 15 % de réduction (plus de 10 000 tonnes par an)
Fuel lourd : 88 % de réduction
SO2 : 88 % de réduction

Réduire notre empreinte carbone grâce à la culture des arbres
JDI n'a cessé de planter les arbres pour plus de 50 ans ; à ce jour, l'entreprise a déjà planté plus de 940 millions d'arbres. L'arbre moyen en croissance peut absorber jusqu'à une tonne de CO2 tout au long de sa vie. C'est trop de carbone retenu- en fait, au cours des 50 prochaines années, nos produits forestiers absorberont plus de carbone qu'ils en émettent. Cette année nous planterons 25 millions d'arbres, et ces arbres retiendront environ 6,6 millions de tonnes de  CO2 au cours des 50 années à venir. Ce qui correspond à retirer environ 1 322 500 voitures de la circulation!

-30-

Contact médiatique
Geoff Britt
Responsable des communications
J.D. Irving, Limited
(506) 648-2609