Le Grand Héron

17 août 2015

Dans le cadre du programme primé de protection des régions uniques, J.-D. Irving, Limited (JDI) continue d’inclure la biodiversité et la conservation des habitats au sein des forêts que la société possède et gère. Nous protégeons actuellement plus que 1 150 sites au profit d’oiseaux, mammifères, poissons, lacs, terres humides, plantes, reptiles et invertébrés.

Grâce à des partenariats et des formations dans le domaine de la recherche, JDI s’efforce de développer les meilleures pratiques de conservation de l'habitat pour les diverses espèces qui vivent dans la forêt. Le Grand Héron est l'une des nombreuses espèces d'oiseaux inscrites à notre programme de protection des régions uniques (image ci-dessous).

Great Blue Heron

Le Grand Héron tend à aimer les zones humides et peut souvent être vu près des cours d'eau à faible débit, lorsqu’il chasse pour trouver sa nourriture telle que des poissons, des grenouilles, voire de petits serpents et rongeurs. De haute stature, le Grand Héron est connu pour être l'un des oiseaux au vol le plus laborieux. Pour cette raison, il a tendance à se nicher dans la partie supérieure des grands arbres lui offrant un accès facile avec peu de manœuvres. Le Grand Héron revient à son nid chaque année, y ajoutant plusieurs couches à chacune de ses visites. Certains nids atteignent jusqu’à 50 centimètres de profondeur.

Afin de veiller à ce que les hérons n’abandonnent pas leurs petits, JDI détermine des zones tampons interdites de récolte autour de l'aire de nidification de ces oiseaux. Celles-ci sont basées sur des largeurs de zones tampons approuvées par le ministère des Ressources naturelles.

La zone tampon interdite de récolte fixée par JDI autour des nids du Grand Héron est de 100 mètres. Pendant la saison de nidification, elle passe à 250 mètres pour garantir que ces animaux ne fuient pas leurs nids.

Une nouvelle zone d'habitat du héron a récemment été ajoutée au programme lorsqu'un entrepreneur a découvert plus de 30 nids situés à la cime de bouleaux blancs, d'érables rouges et de peupliers faux-trembles. Il a indiqué l’emplacement au naturaliste de notre entreprise, Kelly Honeyman.

« La conservation du Grand Héron ainsi que d’autres espèces d'oiseaux dans notre environnement constitue une priorité pour le personnel de la division terrains boisés » a déclaré, naturaliste en chef auprès de JDI. « Notre programme de nidification et la formation qui y est associée reflètent cet engagement ».

La stratégie de JDI en matière de biodiversité comprend la formation, la recherche scientifique et l'application de technologies de pointe, afin d'assurer que nos opérations forestières répondent à nos objectifs de biodiversité et offrent toujours un habitat sûr à la faune.