Réponse d’Irving Shipbuilding au reportage inexact et trompeur de la CBC concernant les navires de patrouille semi-hauturiers de la Garde côtière

29 janvier, 2016:

Cette semaine, la CBC a diffusé plusieurs reportages erronés au sujet des navires de patrouille semi-hauturiers construits par les hommes et les femmes dévoués du chantier naval d’Halifax. Nous souhaitons rétablir les faits.

En 2009, le gouvernement du Canada a mandaté Irving Shipbuilding de construire neuf nouveaux navires de patrouille semi-hauturiers pour la Garde côtière. Ces navires ont été construits pour un prix fixe et livrés à temps, et avec une superbe qualité.

La conception des navires en est une éprouvée utilisée par 16 marines et flottes de gardes côtières partout dans le monde, y compris aux États-Unis et au Royaume-Uni. Le contrat de construction comportait également la tenue d’essais rigoureux au chantier naval et en mer auxquels ont participé des experts de Lloyds Register et des représentants du gouvernement canadien, qui ont d’ailleurs tous attesté le succès de ces essais.

Les navires sont perfectionnés, complexes et à la fine pointe de la technologie recelant plus de 13 000 composants. Nous avons offert au gouvernement du Canada une garantie de 12 mois afin de corriger tout problème éventuel. Seuls des problèmes mineurs et de routine ont été soulevés, et nous avons travaillé avec la Garde côtière pour traiter rapidement tous les problèmes de garantie.

Voici certains exemples :
Les neuf navires comptent plus de 350 000 mètres de câbles - presque que la distance entre Montréal et Rivière du Loup. Cinq sections de câbles (c.-à-d. moins de 500 mètres ou 0,14 % des câbles totaux) ont dû être remplacées. Aucune personne raisonnable ne qualifierait cela de « câblage défectueux ».

La CBC a relevé des problèmes potentiels dans des conditions de glace épaisse. Cependant, ces navires ne sont pas conçus ni prévus pour être utilisés en présence de glace épaisse. Ils sont avant tout des navires de patrouille rapides.

La meilleure preuve de la sécurité et de la fiabilité de ces navires est probablement le transit réussi de deux d’entre eux d’Halifax à Victoria, en Colombie-Britannique, à l’hiver 2015 – un voyage de 13 000 kilomètres. Cette opération était d’une importante capitale pour les navires de 43 mètres et leurs équipages et a su démontrer la qualité de la formation, des normes élevées et du professionnalisme des équipages de la Garde côtière et des constructeurs de navires d’Irving Shipbuilding. 
La CBC a fondé son reportage sur des avis d’« experts », mais n’a pas dévoilé le nom de tous les experts auxquels elle a fait appel. La CBC a interviewé un ancien capitaine de la Garde côtière, mais celui-ci n’a jamais servi sur un navire de patrouille semi-hauturier. Nous sommes particulièrement déçus que la CBC n’ait pas diffusé une entrevue qu’elle a réalisée avec moi.

Les hommes et les femmes d’Irving Shipbuilding ont à cœur d’effectuer un travail de qualité pour le Canada. Nous prenons très au sérieux notre responsabilité de construire des navires sécuritaires et en parfaite condition à ceux que nous servons, et nous sommes fiers du travail que nous avons accompli pour la Garde côtière.

Kevin McCoy,
Président d’Irving Shipbuilding Inc.