Un forestier de JDI découvre une population de plantes rates au Nouveau-Brunswick

15 février 2016 :


Sussex, N.-B. : Le forestier Grant Steeves de la division boisée de JDI à Sussex a découvert une population de plantes rares sur une terre de la Couronne gérée par JDI, près de Havelock au Nouveau-Brunswick.

Au cours d’une promenade d’inspection dans un bloc forestier l’automne dernier, M.  Steeves a remarqué une plante basse avec de larges bandes blanches sur ses feuilles d’un genre unique. Ayant bénéficié d’une formation sur l’identification des plantes rares, il a compris qu’il en avait peut-être découvert une.

Après avoir pris une photo de la plante, il l’a envoyée au naturaliste de JDI, Kelly Honeyman, qui s’est rendu sur le site pour en confirmer la rareté : il s’agissait de la goodyérie pubescente, une plante classée S-1 (soit cinq populations connues au Nouveau-Brunswick ou moins), la plus rare des plantes sur le système de classement.

« C’est formidable de trouver une plante d’une telle rareté » a déclaré M. Steeves, diplômé de l'UNB à Fredericton. « J’en cherche depuis cinq ans maintenant, et j’en ai finalement trouvé une ».

À ce jour, 460 sites comportant des plantes rares ont été identifiés par la société au titre d’un programme de protection des régions uniques.

« La découverte de la nouvelle localisation de cette plante rare est très gratifiante » a affirmé Kelly Honeyman, le naturaliste de JDI. « Nous sommes fiers de notre formation active sur le terrain visant à l'identification des plantes rares dans nos forêts ».

  Downy Rattlesnake Plantain
 La goodyérie pubescente


Chaque printemps et chaque été, Kelly Honeyman et le gestionnaire de JDI pour les poissons et la faune, John Gilbert, s’unissent afin de coordonner plus de 800 heures de formation par an dans chaque région où JDI exerce ses activités. Cette formation environnementale comprend :

• Identification et formation à l’habitat de plantes rares
• Identification et politique de protection des nids
• Activités à proximité de cours d’eau, y compris les bassins vernaux et les milieux humides
• Programme de régions uniques
• Étude du guide des espèces préoccupantes
• Étude des processus et des réussites en matière de certification des forêts

La stratégie de JDI en matière de biodiversité englobe la recherche, la formation et l'application des technologies pour garantir que nos opérations forestières répondent à nos objectifs de biodiversité. Primé à l’échelle internationale, le programme de conservation des régions uniques de JDI est passé de 29 sites dans les années 1980 à 1 182 en 2015.

Ces sites comprennent :

• Oiseaux & mammifères
• Poissons
• Lacs & milieux humides
• Peuplements forestiers uniques
• Forêts anciennes & de conservation
• Flore
• Lieux historiques
• Sites géologiques & fossilifères
• Reptiles & invertébrés
• Forêts de successions tardives

Dans leur ensemble, ces sites représentent 195 471 acres d’environnement préservé.

Vous souhaitez obtenir de plus amples informations sur notre programme de conservation des régions uniques?  Consultez notre nouvelle brochure. 

Pour obtenir de plus amples informations sur la gestion environnementale de la société telle que l’air, l’eau et l’habitat faunique, visitez www.jdirving.com.