Évaluer les quantités de matière plastique en milieu marin dans les eaux du nord du Canada

26 avril 2016 :


Le réseau MEOPAR (Marine Environmental Observation Prediction and Response) et Irving Shipbuilding octroient un financement à hauteur de 137 600 $ en faveur de la recherche à l’Université Memorial de Terre-Neuve. Cette subvention est axée sur la création d’une surveillance efficace des matières plastiques qui orientera les interventions futures menées face à ce problème majeur en matière de pollution. 

Actuellement, le Canada n'a pas de programme de surveillance à long terme des matières plastiques en milieu marin au nord du Canada. Aucune base de référence sur la question n’est donc encore disponible.

Selon le Dr Max Liboiron de l’Université Memorial de Terre-Neuve, l’évaluation de la quantité de matières plastiques, ainsi que des types et des sources, permettra à son équipe d’établir la première base de référence exhaustive sur les eaux nordiques du Canada.

« Nous développons et évaluons actuellement trois approches en matière de surveillance des plastiques en milieu marin dans le nord du Canada : la surveillance biologique, les chaluts scientifiques civils et l’échantillonnage des littoraux rocheux et glacés ».

Ce projet verra la mise en place d’une méthodologie pour l'échantillonnage des plastiques dans le Nord. Les données et les analyses permettront aux gestionnaires environnementaux, aux communautés et aux décideurs d’élaborer des plans d'intervention efficaces en matière de pollution plastique marine dans le futur.

Trois postes de recherche seront créés dans le cadre de ce projet :

• 1 étudiant de maîtrise (Memorial University of Newfoundland)
• 2 assistants de recherche (Memorial University of Newfoundland)

Partenaires/intervenants

• Collège de l’Arctique et Institut de recherches du Nunavut
• Scope Ecological
• Memorial University of Newfoundland
• Carleton University
• Environnement Canada, division de l’écotoxicologie et de la santé de la faune
• Programme d’enrichissement de la carrière de Memorial University of Newfoundland
• 5 Gyres
• Coastal Connections
• Parlons sciences
• Acadia University
• Civic Laboratory (Memorial University of Newfoundland)
• Marine Debris Tracker

Pour en savoir plus sur le financement conjoint de MEOPAR et d’Irving Shipbuilding au profit de la recherche océanique au Canada.

Pour obtenir plus d’informations sur les travaux du Dr Liboiron relatifs à la pollution plastique, cliquez ici.

À propos de MEOPAR :

Le réseau MEOPAR (Marine Environmental Observation Prediction and Response) renforce la capacité du Canada en matière d’anticipation et de réaction aux risques d’origine marine. Fondé en 2012 par le biais du programme fédéral des réseaux de centre d’excellence, MEOPAR finance des travaux de recherche universitaires interdisciplinaires, forme un personnel hautement qualifié, doté d’une expertise en risque maritime et relie la recherche universitaire et la technologie à des partenaires nationaux et internationaux, au gouvernement, à l’industrie et au secteur public. Pour obtenir de plus amples informations, veuillez consulter le site : www.meopar.ca.

À propos d’Irving Shipbuilding Inc :

Irving Shipbuilding Inc. fait partie du Groupe d’entreprises de J.D. Irving, Limited qui comprend des activités dans l’agriculture, le bâtiment et les équipements, les produits de consommation, l’énergie, les aliments, la foresterie et les produits de la forêt, la vente au détail et la distribution, la construction navale et la fabrication industrielle. Le site principal de la société est le chantier naval de Halifax, avec quatre autres emplacements dans les Maritimes. Sélectionné en 2011 pour être le constructeur de navires de combat du Canada, dans le cadre de la Stratégie nationale d’approvisionnement en matière de construction navale basée sur le mérite, Irving Shipbuilding en est aux premiers stades d’un programme de construction navale militaire de 30 ans.