Se préparer aux changements dans les eaux arctiques face aux pressions exercées par l'industrie, les déversements de pétrole et l'acidification des océans

24 mai 2016 :


Irving Shipbuilding et le réseau MEOPAR (Marine Environmental Observation Prediction and Response) octroient un financement à hauteur de 305 000 $ à l’appui d’un projet de recherche de l’Université de Calgary axé sur l’observation, la prédiction, et les plans d’intervention dans l’Arctique canadien.

En partenariat avec l’Arctic Research Foundation, Pêches et Océans Canada et des groupes tels que l’organisation de chasseurs et de trappeurs d’Ekaluktutiak, le Dr Brent Else et son équipe collaboreront avec des membres de la communauté de Cambridge Bay, au Nunavut, pour étudier la vulnérabilité des écosystèmes marins face aux pressions externes exercées par l'industrie, les déversements de pétrole, l'acidification des océans et d'autres impacts.

« Ces données seront utilisées pour élaborer des plans d'intervention en vue de préparer les zones à risque à réagir aux menaces à mesure qu'elles surviennent, ce qui inclura un plan d'atténuation des déversements de pétrole ainsi que l'identification des zones vulnérables à l'acidification des océans » a déclaré le Dr Else.

Six postes de recherche seront créés dans le cadre de ce projet :

• 1 chercheur postdoctoral (Université Laval)
• 3 étudiants en doctorat (Université de Calgary, Université McGill et Université de Manitoba)
• 1 étudiant de maîtrise (Université de Calgary)
• 1 étudiant de premier cycle (Université de Calgary)

Partenaires/intervenants :

• Université de Calgary
• Fonds de recherche du Québec - Nature et technologies
• CRSNG
• Arctic Research Foundation
• Campus Alberta Innovates Program
• Northern Science Training
• Pêches et Océans Canada
• Savoir polaire Canada
• Organisation de chasseurs et de trappeurs d’EkaluktutiakUniversity of Calgary

Pour en savoir plus sur le financement conjoint de MEOPAR et d’Irving Shipbuilding au profit de la recherche océanique au Canada.

Pour obtenir plus d’informations sur les travaux du Dr Else dans l’Arctique.

À propos de MEOPAR :

Le réseau MEOPAR (Marine Environmental Observation Prediction and Response) renforce la capacité du Canada en matière d’anticipation et de réaction aux risques d’origine marine. Fondé en 2012 par le biais du programme fédéral des réseaux de centre d’excellence, MEOPAR finance des travaux de recherche universitaires interdisciplinaires, forme un personnel hautement qualifié, doté d’une expertise en risque maritime et relie la recherche universitaire et la technologie à des partenaires nationaux et internationaux, au gouvernement, à l’industrie et au secteur public. Pour obtenir de plus amples informations, veuillez consulter le site : www.meopar.ca.

À propos d’Irving Shipbuilding Inc :
Irving Shipbuilding Inc. fait partie du groupe d’entreprises de J.D. Irving, Limited qui comprend des activités dans l’agriculture, le bâtiment et les équipements, les produits de consommation, l’énergie, les aliments, la foresterie et les produits de la forêt, la vente au détail et la distribution, la construction navale et la fabrication industrielle. Le site principal de la société est le chantier naval de Halifax, avec quatre autres emplacements dans les Maritimes. Sélectionné en 2011 pour être le constructeur de navires de combat du Canada, dans le cadre de la Stratégie nationale d’approvisionnement en matière de construction navale basée sur le mérite, Irving Shipbuilding en est aux premiers stades d’un programme de construction navale militaire de 30 ans.