« Pathways to Shipbuilding » - Son vrai appel: Rencontrez Tonia Marshall

Le 24 avril, 2017
Au sein de la salle d'assemblage du chantier naval de Halifax, une équipe de plus de 1 360 personnes œuvre à la construction de navires pour le Canada. Tonia Marshall travaille dur pour construire une main-d’œuvre plus diversifiée dans le secteur de la construction navale.

Tonia est la coordinatrice du programme « Pathways to Shipbuilding » et elle a fait l’objet d’une présentation par True Calling Canada, un groupe d’écrivains et de cinéastes ayant pour mission de partager des histoires pour inciter les gens à changer de carrière et de vie.


« Pathways to Shipbuilding » est une collaboration réunissant dix industries, le gouvernement et des partenaires autochtones dans le cadre d’un programme d'éducation et d'apprentissage visant à créer des possibilités d’emploi pour des étudiants autochtones dans la transformation des métaux. Dispensé par le Campus Akerley du Nova Scotia Community College (NSCC) à Dartmouth, le programme offre aux étudiants une occasion unique de bâtir une carrière durable dans la construction navale.

Kevin McCoy, président d’Irving Shipbuilding, souligne le talent que le programme « Pathways to Shipbuilding » apporte au chantier naval de Halifax. « ‘Pathways to Shipbuilding’ est un aspect passionnant de notre stratégie en matière de main-d’œuvre, qui renforce les compétences spécifiques liées aux métiers spécialisés et crée des possibilités de carrière à long terme dans la fabrication de métaux pour les Autochtones du Canada. Le travail que nous accomplissons pour le Canada au sein des installations du chantier naval de Halifax, dans le cadre de la Stratégie nationale de construction navale, augmentera notre effectif de 1 000 constructeurs de navires au cours des cinq à dix prochaines années. Il est important que nous cherchions les meilleurs talents à travers le pays. Bonne chance aux étudiants en ce début de formation en fabrication de métal. » 

Construire des navires, renforcer la confiance
Selon Tonia, la confiance acquise au titre de la formation inspire les étudiants : « Grâce au programme, les étudiants prennent confiance en eux », affirme-t-elle. « Ils bénéficient d’une communauté de personnes qui croient en eux et souhaitent les voir réussir, ce qui rehausse leur confiance en eux. »

Le programme intègre des partenariats éducatifs, industriels et communautaires, en vue de développer un modèle ouvrant des voies pour les Autochtones canadiens dans l’industrie de la construction navale. Au cours de ce programme de deux ans, les participants seront formés et travailleront ensemble, tout en étant encadrés et formés par des tenants de l’industrie et des supporteurs communautaires, et notamment les employés autochtones travaillant sur le chantier naval de Halifax.

Aujourd'hui, 19 étudiants du NSCC participent au programme « Pathways to Shipbuilding ».

Une carrière gratifiante
Tonia décrit son travail comme gratifiant, reliant des personnes dotées de compétences à des emplois sur le chantier naval de Halifax. « Cela me donne le sentiment hautement satisfaisant que j’aide les gens à atteindre leurs objectifs et à réaliser leurs rêves ».

Le regard tourné vers l’avenir
Dans les trois à cinq prochaines années, Irving Shipbuilding Inc. estime que l’industrie connaîtra une croissance significative dans le cadre de la Stratégie nationale de construction navale. En prévision de cela, le Centre d’excellence d’Irving Shipbuilding se consacre à ouvrir des voies aux Néo-Écossais vers l’industrie de la construction navale, en mettant un accent particulier sur les groupes sous-représentés. 

Les diplômés qui répondent aux critères d’admissibilité à l’emploi seront embauchés par Irving Shipbuilding, à la fin du programme de diplôme de deux ans, lorsque des postes se libéreront à partir de 2018 et au-delà.

Merci aux partenaires de Pathways 
La collaboration désignée sous le nom de ‘Pathways to Shipbuilding’ comprend les partenaires suivants : Irving Shipbuilding Inc., GE Canada, Unifor, le Nova Scotia Community College, Affaires autochtones et du Nord Canada (AADNC), Emploi et Développement social Canada (EDSC), le Bureau des affaires autochtones (OAA), l’Agence de l’apprentissage de la Nouvelle-Écosse (AANE), et le ministère du Travail et de l'Éducation postsecondaire.

Partenaire communautaire pour le programme, le Centre d'amitié Micmac de Halifax gérera, en collaboration avec d’autres organisations autochtones, le processus de recrutement et offrira des services de soutien aux étudiants à Halifax.