L’Université du Maine à Fort Kent et Irving Woodlands, LLC. s’associent pour accroître leurs capacités de recherche en foresterie

23 août 2017

FORT KENT, Maine – L’Université du Maine à Fort Kent est heureuse d’accueillir Neil Thompson à titre d’enseignant en sylviculture d’Irving Woodlands, LLC. Diplômé de l’Université du Maine, M. Thompson connaît bien les diverses régions boisées du Maine.

 Neil Thompson
Neil Thompson sur le terrain.



« Je suis ravi d’entreprendre ces recherches pour Irving à l’Université du Maine à Fort Kent, dévoile M. Thompson. Je ne crois pas qu’il existe une meilleure région pour procéder à l’exploration des zones boisées du Main qu’à Fort Kent. »

Originaire du Maine, M. Thompson a grandi à Yarmouth, où il plantait et cultivait des orchidées sur les terres de sa famille. Immédiatement après avoir reçu son baccalauréat en foresterie avec grande distinction de l’Université du Maine à Orono, M. Thompson a poursuivi ses études à l’Université du Nord de la Colombie-Britannique, où il termine actuellement son doctorat en ressources naturelles et en science de l’environnement. 

« M. Thompson s’amène à l’Université du Maine à Fort Kent avec une vaste expérience en recherche et en enseignement qui profitera grandement à nos étudiants, révèle le présent de l’Université, John Short, Ph. D. Tout le campus est emballé par les connaissances et les capacités dont M. Thompson fera preuve en salle de classe et en laboratoire ».

M. Thompson est impatient de commencer à travailler, car ce poste lui permettra de jumeler deux des domaines qu’il aime le plus, à savoir l’enseignement et la recherche, d’autant plus qu’il pourra le faire dans l’État où il est né. « Le calibre et l’engagement des étudiants m’ont beaucoup impressionné lors de mon entretien pour le poste. C’est ce qui fait de l’enseignement un domaine aussi agréable ».

« Tous les membres d’Irving Woodlands sont impatients d’accueillir Neil Thompson à l’Université du Maine à Fort Kent, confie Jason Limongelli, vice-président de la division Woodlands. Nous nous réjouissons à la perspective de travailler avec Neil pour faire progresser les avantages liés à la foresterie fondée sur les résultats dans le nord du Maine et aborder des questions importantes comme celles relatives aux changements climatiques, à la biodiversité et à la tordeuse des bourgeons de l’épinette ».

« Je ferai concorder mes activités de recherche avec celles de la Cooperative Forestry Research Unit (CFRU) à Orono afin d’élaborer un programme de recherches appliquées dans le Nord, confie M. Thompson. La CFRU effectue des recherches pratiques que des propriétaires aux quatre coins de l’État appliquent, et je suis impatient de collaborer avec Irving Woodlands et d’autres membres de la CFRU pour répondre à des questions relatives à la santé et à la productivité à long terme des écosystèmes forestiers dans le nord du Maine ».

Pour obtenir plus de renseignements sur le programme de foresterie de l’Université du Maine à Fort Kent, composez le 1-834-7500 ou rendez-vous au www.umfk.edu.