Biodiversité au Nouveau-Brunswick – Bryophytes

4 octobre 2017

Les bryophytes sont de la mousse ou de la végétation du sol qui pousse dans nos forêts. Le développement des bryophytes dans la forêt témoigne d’une forêt saine et en croissance. J.D. Irving, Limited (JDI) s’associe à l’Université de Québec en Abitibi Témiscamingue pour échantillonner et surveiller la croissance des bryophytes sur les terres franches de JDI. L’étude consiste à échantillonner toutes les espèces de bryophytes qui se trouvent dans une zone désignée, en vue de déterminer les peuplements propices à la croissance des bryophytes.



« Nous utilisons des outils de gestion comme la technologie LiDAR, qui décrivent le paysage en détail, afin de déterminer où l’on peut trouver, sur l’ensemble du paysage, les niveaux les plus élevés de mousse. Et cela peut servir dans le domaine de la conservation dans le cadre des objectifs de gestion à long terme et à court terme », a déclaré le Dr Nicole Fenton, professeur à l'Université de Québec en Abitibi Témiscamingue. Le Dr Fenton a terminé sa formation à Hayward Brook, une autre terre détenue par JDI dans le sud du Nouveau-Brunswick, en collaboration avec le Dr Kate Frego de l’Université du Nouveau-Brunswick.


Cet été, plus de 18 étudiants diplômés et 25 professeurs et scientifiques mènent 12 projets de recherche sur des terres détenues ou gérées par JDI. Les études sur les bryophytes ont commencé dans les années 1990 en collaboration avec l’Université du Nouveau-Brunswick à Saint John. C'est la première fois que JDI s’associe à l’Université de Québec en Abitibi Témiscamingue.


Chaque année, JDI investit 1,5 million $ dans la recherche forestière, en étudiant l’habitat de la faune et de la flore, la santé des forêts et la biodiversité.


Vous souhaitez obtenir de plus amples renseignements sur nos efforts de recherche?
https://irvingwoodlands.com/