DÉCLARATION DES PRODUCTEURS DE BOIS D’ŒUVRE DU NOUVEAU-BRUNSWICK CONCERNANT LES DROITS SUR LES EXPORTATIONS DE BOIS D’ŒUVRE RÉSINEUX aux ÉTATS-UNIS

2 novembre 2017

FREDERICTON, N.-B. : Aujourd’hui, le département du Commerce américain a exclu toutes les provinces de l’Atlantique, excepté le Nouveau-Brunswick, de sa décision finale concernant les droits sur le bois d’œuvre résineux.

Les scieries du Nouveau-Brunswick (à l’exclusion de J.D. Irving, Limited) paieront 14,25 % de droits compensateurs ainsi que 6,58 % de droits antidumping pour un total de 20,83 % en droits. Compte tenu du fait que J.D. Irving, Limited a été le seul producteur canadien à se porter volontaire pour demander un réexamen auprès du département du Commerce durant les procédures axées sur les droits compensateurs, la compagnie paiera 3,34 % de droits compensateurs et 6,58 % de droits antidumping pour un total de 9,92 %. L’annonce d’aujourd’hui et le désavantage de 20,83 % auquel nous sommes maintenant confrontés par rapport à d’autres producteurs du Canada atlantique est une mauvaise nouvelle pour les scieries du Nouveau-Brunswick. La province devrait agir immédiatement pour obtenir un examen accéléré en faveur des scieries de résineux du Nouveau-Brunswick.

Les producteurs de bois d’œuvre du Nouveau-Brunswick continuent de penser que le taux obtenu par JDI confirme que tous les producteurs de bois d’œuvre du Nouveau-Brunswick devraient être exclus de ces procédures de recours commerciaux. Cette exclusion existe depuis 35 ans et rien n’a changé depuis.

Les producteurs de bois d’œuvre du Nouveau-Brunswick s’unissent pour demander à la province du Nouveau-Brunswick de faire immédiatement tout ce qui est en son pouvoir pour résoudre ce problème. C’est la première fois dans l’histoire des négociations commerciales américaines sur le bois d’œuvre que la province du Nouveau-Brunswick n’est pas exemptée.

Les rapports publiés par le gouvernement du Nouveau-Brunswick sont utilisés par la Coalition américaine à l’encontre de l’industrie du Nouveau-Brunswick. Ces rapports contiennent des conclusions inexactes et infondées. Comme indiqué lors des procédures commerciales américaines le 18 août 2017, l’avocat de la province du Nouveau-Brunswick à Washington, M. William Barringer, a déclaré :

« Ainsi, le changement de traitement envers le Nouveau-Brunswick revient essentiellement à un rapport du vérificateur général qui spécule, sans fournir de conclusions définitives, qu’il pourrait y avoir une distorsion sur le marché du Nouveau-Brunswick qui pourrait entraîner une augmentation ou une baisse des prix [des billes de sciage de résineux] supérieure ou inférieure à ce qu’elle serait autrement. »

Le gouvernement devrait immédiatement répondre aux commentaires spéculatifs sur la distorsion du marché. Le système forestier du Nouveau-Brunswick s’est toujours fondé sur le commerce libre et équitable. Cela n’a pas changé et cela devrait être reconnu par le département du Commerce américain.

Les dix (10) scieries membres composant les producteurs de bois d’œuvre du Nouveau-Brunswick représentent 95 % de la production de bois d’œuvre résineux au Nouveau-Brunswick.

CONTACT:          
Mike Legere

Executive Director/Directeur executive
Forest NB
/ Forêt NB
506-452-6939