NBSR accueille une formation de sécurité ferroviaire pour 200 intervenants

[lien vers la vidéo]

Du 7 au 12 juillet 2014, plus de 200 premiers intervenants/intervenants d'urgence le long du Chemin de fer du sud du Nouveau-Brunswick (NSBR), dont RST, l'Organisation des mesures d'urgence du Nouveau-Brunswick (OMU), le service de police de Saint John, les services des incendies (Saint John, Grand Bay Westfield, Welsford, Kennebecasis Valley, Fredericton Junction) et Transports Canada, ont pris part à des séances de formation sur la sécurité dans un wagon-citerne qui se sont déroulées à Fredericton, Junction, Grand Bay Westfield et Saint John.

  Jul0714-NBSR-Training
 NBSR accueille une formation de sécurité ferroviaire pour 200 intervenants à Saint John.


Ce programme de formation a été mis au point pendant près de deux ans et comprend une formation axée sur la pratique avec un wagon-citerne polyvalent ayant été transformé en classe montée sur roues. C'est la première fois que ce programme a lieu dans la région. NSBR a amené le programme au Nouveau-Brunswick en collaboration avec l'Association des chemins de fer du Canada, CN Rail et l'Association canadienne de l’industrie de la chimie. Le programme comporte des formations assurées par le spécialiste des produits dangereux Jean-Pierre Couture qui possède 37 ans d'expérience dans le transport des produits dangereux. 

Ce programme fait partie de TRANSCAER® (programme de perception des risques et de planification en cas d'urgence relié au transport), une initiative de sensibilisation nationale basée sur le volontariat et axée sur l'aide aux communautés dans le but de les préparer et de leur apprendre à intervenir en cas d'incidents de transport de matières dangereuses. Les membres de TRANSCAER® sont des représentants bénévoles issus des secteurs de la fabrication de produits chimiques, des transports, de la distribution et des interventions d'urgence, ainsi que du gouvernement. 

Objectif :

  • Renforcer la coopération entre les agences d'intervention d'urgence et les industries chimique et des transports pour mieux planifier et intervenir en cas d’incidents de transport de matières dangereuses.
  • Réduire la préoccupation du public relativement aux dangers et aux risques liés au transport de matières dangereuses.
  • Promouvoir les pratiques sécuritaires du transport et de la manipulation des matières dangereuses.
  • Éduquer et aider les communautés vivant près des grandes routes de transport sur les matières dangereuses.
  • Aider la planification des interventions d'urgence au sein des communautés en cas d'incidents de transport de matières dangereuses.
  • Opération Gareautrain, exploitation ferroviaire et aspects sécuritaires également.

nbmrailways.com