Plus que des Arbres: La Crécerelle d'Amérique

3 février 2013 : La Crécerelle d'Amérique est l'une des 18 espèces d'oiseau que recherche et protège J.D. Irving (JDI) sur les 5,5 millions d'hectares (2,023,000 hectares) de forêts que nous gérons dans le New Brunswick, Nova NOV Scotia et Maine.

La Crécerelle (Falco Sparverius) est l'un des carnivores aviaires les plus colorés dont le mâle a les ailes bleues ardoise et le dos roux.  Elle a la taille d'un geai bleu et une vue incroyable qui lui permet de détecter sa proie (souris, campagnol, criquets et sauterelles) à partir d'une branche haute ou pendant qu'elle plane. Satisfaire les besoins de préservation de la Crécerelle et d'autres animaux dans une forêt durable et active est un engagement quotidien chez JDI.  L'entreprise dispose d'un personnel à plein temps responsable de la faune dont la responsabilité est le développement et la formation annuelle de plus de 800 heures dans les régions où opère JDI.  Cette formation inclut la sensibilisation continue sur les problèmes de la faune, notamment l'identification et la protection des cavités de nidification dans les arbres morts (chicots) et nids. Aujourd'hui, près de 35.000 hectares (14.160 hectares) de nids d'oiseau spéciaux ont été identifiés et sont protégés par le Programme de sites uniques primé de l'entreprise (exemples : crécerelles, hérons, aigles, balbuzards, faucons pèlerins et palombes).  À ce jour, 192 sites uniques ont été identifiés dans les forêts gérées par JDI dans ce but spécifique.

La politique de JDI concernant la préservation de la diversité biologique repose sur la formation environnementale du personnel et des partenaires, notamment :
 
• pre-dépistage de l'habitat d'arbre rare
• Maintenance de la structure verticale (îles) et les arbres patrimoniaux
• Bassins printaniers
• Protection de nids d'oiseaux et d'hérons
• Introduction aux espèces forestières problématiques
• Programme de site unique
• Base de données GIS et cartographie des sites environnementaux importants
• Fiches de rapport de gestion de forêt durable
• Inspections d'audit d'entreprise, de la direction des ressources humaines et autres tierces parties
 
Plus de 20 pour cent de terres JDI dans le New Brunswick, Nova Scotia et Mine sont d'abord utilisées comme des terres non ligneuses.  JDI reconnait les sites importants sur le plan écologique sur les terres gérées par l'entreprise, y compris plus que 1.150 sites uniques conservées 214,000 hectares soit 86,600 hectares).  Bon nombre de ces sites sont importants pour les oiseaux, les plantes rares/non ordinaires ou les invertébrés.  "Dans la plupart de ces sites, il n'existe pas de condition juridique pour leur protection; mais nous le faisons parce que nous nous sommes engagés à conserver la biodiversité de la forêt" affirme Kelly Honeyman, Naturaliste à JDI.