Partenariat entre JDI et le Service canadien des forêts, renforcé par une science forestière rigoureuse et novatrice

26 juin 2015 :  Le partenariat de J.D. Irving Limited’s (JDI) avec le Service canadien des forêts de Ressources naturelles a conduit à la mise au point commerciale de techniques avancées de génétique forestière, d’essais sur le terrain et de production de semis.


Maritime Innovation, le nouveau laboratoire de JDI à Sussex au Nouveau-Brunswick, a été conçu pour utiliser des technologies avancées de production de semis, basées sur une sélection de nos populations locales d’arbres disposant d’un éventail de caractéristiques de grandes valeurs, telles que la capacité de croissance rapide, une qualité supérieure du bois, une résistance aux maladies et aux insectes et une large capacité d’adaptation au changement climatique. Une méthode de propagation appelée embryogénèse somatique est employée pour produire un grand nombre de semis issus d’une vaste gamme d’arbres génétiquement différents, qui ont été expérimentés sur le terrain, dans toute la région. Un autre aspect de la recherche menée par le laboratoire implique les champignons qui vivent dans les aiguilles et les feuilles de nos arbres, et qui sont appelés endophytes. Une variété de ces champignons a été sélectionnée pour sa production de composés chimiques qui améliorent la résistance de l’arbre hôte aux insectes et aux maladies. Des méthodes ont été élaborées visant à inoculer de petits semis dans la pépinière avec ces champignons qui résident dans l’arbre tout au long de sa vie. 

 Jun2215-Tree-Improvement-FR


L’investissement dans cette technologie permettra le maintien de forêts variées, contribuera à la durabilité de l’approvisionnement forestier pour l’industrie forestière, et renforcera la résistance des arbres aux divers insectes et maladies fongiques, tout en limitant le recours aux pesticides.


« Notre installation de production de semis à grande échelle sera la première au Canada à conjuguer le procédé d’embryogenèse somatique d’arbres d’origine naturelle supérieure, à travers le Canada atlantique, à la technologie de production de semis additionnés d’endophytes d’Irving » a déclaré Greg Adams, gestionnaire, recherche & développement auprès de JDI Woodlands, et gestionnaire de Maritime Innovation. « Cette recherche s’avère également indispensable à l’aménagement de forêts résistantes dans des conditions environnementales en évolution ».


Dans l’ensemble, ce projet rehaussera l’inventaire forestier du Canada et accélérera la régénération des forêts aménagées canadiennes : un avantage considérable sur le plan des emplois et de la croissance de l’industrie forestière du Canada.


Pour consulter l’intégralité de la vidéo ici.