Déclaration de Kevin McCoy, président d’Irving Shipbuilding Inc

17 mars, 2016:

Irving Shipbuilding, entreprise appartenant à des intérêts canadiens, rejette les récents commentaires qu’a émis Alex Vicefield, dirigeant du conglomérat Davie, depuis sa direction générale de l’entreprise à Monaco. La Stratégie nationale d’approvisionnement en matière de construction navale (SNACN) est grandement reconnue comme une stratégie d’approvisionnement fiable, ouverte et équitable qui s’est avérée efficace pour le Canada.

Le processus de la SNACN a comporté des évaluations complètes des capacités des chantiers navals d’Irving Shipbuilding et de Seaspan, et c’est ainsi que les deux entreprises ont été sélectionnées pour construire des navires pour le Canada. La data limite pour l’appel d’offres a été prolongé à la demande de Davie – et l’entreprise a tout de même perdu. Malgré cela, et ne faisant preuve d’aucune crédibilité, Davie continue d’essayer de perturber ce processus ouvert, transparent et bien exécuté.

Les remarques de Davie sur « les prix exorbitants » et ses déclarations sans fondement prétendant pouvoir construire des navires plus vite et à prix moindre que les chantiers de la SNACN qui ont collectivement investi plus d’un demi-milliard de dollars pour se moderniser et se conformer aux meilleures normes mondiales sont particulièrement trompeuses. À titre d’exemple, Irving Shipbuilding comprend que le récent contrat de conversion d’un navire de ravitaillement en carburant provisoire accordé à Davie sans appel d’offres s’est fait à des coûts deux fois plus élevés, selon un échéancier deux fois plus long et au moyen de capacités inférieures à celles que nous proposions.     

M. Vicefield fait erreur en ce qui concerne les incitatifs contractuels pour le lot de travaux visant les navires de combat. Irving Shipbuilding cherche avant tout à réduire les coûts. Si les coûts augmentent, notre marge de profit diminue. Toutes les estimations de coûts ont été vérifiées et acceptées par des tiers indépendants. Il semblerait que M. Vicefield possède peu d’expérience en projets de construction navale militaire, et ses commentaires sont sans fondement.
 
En réponse aux commentaires de M. Vicefield sur notre progrès actuel depuis que nous avons été choisis comme constructeur des navires de combat pour le Canada en octobre 2011 :

• nous avons terminé les navires qui étaient alors en construction pour le Canada;
• nous avons procédé à la démolition de notre ancien chantier naval;
• nous avons construit le chantier naval le plus moderne en Amérique du Nord;
• nous avons engagé et formé presque 600 nouveaux employés;
• et nous avons terminé la conception des navires de patrouille extracôtiers et de l’Arctique.

Nous avons tout fait en notre pouvoir pour garantir de construire la future flotte du Canada à des coûts très rentables. La construction du premier navire de patrouille de l’Arctique a commencé à temps en septembre 2015. Beaucoup de choses ont avancé.

Irving Shipbuilding, une entreprise appartenant fièrement à des Canadiens et exploitée par des Canadiens, revitalise le secteur de la construction navale au Canada. À ce jour, nous avons décerné à des entreprises canadiennes des contrats totalisant presque un milliard de dollars, et avons engendré des répercussions économiques positives partout au Canada.

Le gouvernement canadien a clairement fait état de son engagement à soutenir la stratégie de construction navale nationale, une stratégie efficace pour le Canada!

PERSONNE-RESSOURCE :
Mary Keith
Vice-présidente aux communications  
506-650-8209