Conservation de la nature Canada termine sa campagne Une force pour la nature

32 millions $ de financement donnés dans la région de l'Atlantique à des fins de conservation des terres

NOUVELLE-ÉCOSSE (9 avril 2014) – Conservation de la nature Canada (CNC) a annoncé l'achèvement avec succès d'Une force pour la nature, sa campagne de financement sur 5 ans.
 
Les contributions des citoyens, fondations et corporations du secteur privé ainsi que des agences gouvernementales dans les quatre provinces de la région Atlantique ont dépassé la marque des 32 millions $. Ces fonds ont été investis directement dans le travail de conservation des terres de Conservation de la nature Canada au Nouveau-Brunswick, en Nouvelle-Écosse, dans l'Île-du-Prince-Édouard et à Terre-Neuve-et-Labrador. 
 
En conséquence, la CNC a, à ce jour, aidé à protéger plus de 64 000 acres de terres humides, forêts et régions côtières ayant une importance considérable sur le plan écologique pour protéger les espèces de toute la région.
 
Conservation de la nature Canada reconnaît et remercie le leadership de nos volontaires de la campagne Une force de la nature au Canada atlantique, menée par le Président James. D. (Jim) Irving. M. Irving a travaillé aux côtés de John C. Risley, Frank C. Sobey, Tim Banks, Rex Anthony, Leo Power, Rob Crosbie et Aldéa Landry. Le temps, talent et trésor qu'ils ont contribués ainsi qu'une vision commune d'un Canada atlantique qui inclue les paysages naturels et une faune diversifiée, ont joué un rôle inestimable.
 
Citations
 
« Je tiens à remercier tout le monde pour leur soutien généreux ainsi que pour l'impact considérable de celui-ci. Ici, au Canada atlantique, où le rythme du développement est plus lent, il est parfois facile de tenir nos zones naturelles pour acquises, » a dit Linda Stephenson, Vice-présidente de Conservation de la nature Canada région Atlantique. Toutefois, à mesure que nous en apprenons plus sur les impacts du morcellement forestier et du développement côtier, il devient clair que notre travail est loin d'être terminé. Nous devons continuer de protéger les zones spéciales dans les communautés de toute notre région où les gens vivent, travaillent et jouent. »
 
« Les Canadiens de l'Atlantique ont clairement été une Force de la nature – contribuant 32 millions $ pour financer les activités de conservation dans les terres humides, les forêts et le littoral côtier de la région, » a déclaré Jim Irving. « Merci à tous ceux qui ont participé! Je suis particulièrement fier d'être associé aux travaux scientifiques de la Conservation de la nature Canada qui protège la biodiversité. Notre société entretient ce partenariat de longue date visant à étudier et protéger les zones importantes sur le plan écologique de la région. »
 
En savoir plus :
 
Pour la quatrième année consécutive, dans leur classement des 100 œuvres de bienfaisance canadiennes, la revue MoneySense a classé la CNC première œuvre de bienfaisance environnementale du pays. Sa note de A+ a été la plus haute dans le secteur de la conservation, sur la base de la responsabilité comptable, la transparence et l'efficacité. Quatre-vingt-quatre pour cent de tous les fonds que la CNC a réunis sont dépensés dans le cadre de notre programme de conservation.
 
Conservation de la nature Canada est l'organisme de conservation des terres leader du pays qui œuvre pour la protection de nos zones naturelles les plus importantes et des espèces qu'elles abritent. Depuis 1962, la CNC et ses partenaires ont aidé à protéger plus de 2,6 millions d'acres (plus d'un million d'hectares), d'une côte à l'autre.
 
Coordonnées pour les médias :
Andrew Holland
Directeur des communications et des relations gouvernementales
Conservation de la nature Canada
1-877-231-4400
andrew.holland@natureconservancy.ca

Apr0914_NCC_2 

John Lounds, Président et PDG de Conservation de la nature Canada (gauche) et Linda Stephenson, Vice-présidente de Conservation de la nature Canada région atlantique (droite), offre à M. Jim Irving, co-PDG de J.D. Irving, Limited, une réplique de l'historique astrolabe utilisé par Jacques Cartier pour le rôle joué par M. Irving au titre de président de la campagne Une force de la nature pour la CNC de la région atlantique.